Les actualités Diag Habitat

Rénovation de son logement oui, mais de manière écologique !

Rénover son logement oui, mais de manière écologique c'est mieux !

Quelques chiffres

Chaque année, pour pouvoir répondre à la forte demande des investisseurs, constructeurs et autres mots en « eurs », des sociétés industrielles produisent des tonnes et des tonnes de matériaux en tout genre, en particulier à destination de la construction et de la rénovation. 

Malheureusement, cette production massive entraîne un désastre écologique où il est aujourd’hui difficile de revenir en arrière. 

Et pourquoi ? 

Notre soif de nouveauté, de nos difficultés à recycler par manque de moyens ou tout simplement, car nous n’y pensons pas. Eh oui ! Recycler est un bien grand mot et cela ne se passe pas que dans notre cuisine. Avez-vous déjà pensé à recycler les matériaux suite à la démolition de votre garage pour en construire en tout neuf ? Aux anciennes poutres de la maison de mamie ? Aux immeubles qui ont été rénovés où de nombreux matériaux sont encore réutilisables

Pour vous donner une idée de la production mondiale, je vous ai réalisé un condensé de quelques informations en dessous. 

Chiffres production mondiale 1
Chiffres production mondiale 2

La production massive des différents matériaux entraine forcement la production de déchets

Chaque années, en moyenne, c’est près de deux milliards de tonnes de déchets soit environ 70 tonnes de déchets générés chaque seconde.

Depuis le 1 Janvier 2023,
c'est environ
830 070 000 milliards de tonnes de déchets produits

En France, c’est près de 330 millions de tonnes de déchets qui sont produits chaque année, soit plus de 10.000kilos de déchets par seconde :

– 224 millions de tonnes pour le secteur de la construction

– 70 millions de tonnes pour les activités économiques 

– 32 millions de tonnes pour les ménages 

Conséquences

La production de certaines matières premières engendre des dégâts écologique, économique et environnementaux. Continuer de produire autant de matériaux, en fait qu’accélérer l’extinction de certaines de ces matières. (épuisement des sols, de minerais…)

Même si certains déchets sont incinérés pour éviter la pollution des sols, des mers et des océans, cela n’empêche pas la pollution de l’air, car un certain nombre de rejets sont gazeux ou liquides, libérant des dioxines (substances chimiques toxiques).

Cette production de masse entraine également un non retour sur l’état de santé de notre environnement. Certains pays cumulent tellement de déchets, qu’ils se voient être enseveli sous cette montagne de pollution. 

Malgré un business attractif vers le recyclage des déchets, certains matériaux ne sont pas recyclables et d’autres ne le sont qu’à moitié. (malgré ce qu’on veut nous faire croire). Voilà pourquoi il est nécessaire d’arrêter la production de masse.

Rénovation, les alternatives au neuf

Même si mon discours est un peu alarmant, ne vous inquiétez pas, il existe des solutions. (économiques et écologiques !)

Restons toujours dans l’optique que vous souhaitez rénover votre maison ou appartement. Pour des soucis d’esthétique ou bien de rénovation énergétique.

Pour cela, il vous est tout à fait possible de réutiliser certains matériaux provenant de la démolition, de matériaux non utilisés car mauvais calcul de quantité. (Ca arrive, tout le monde n’est pas bon en maths…)

Je vous propose donc une liste non exhaustive de ce que vous pouvez réutiliser :

Les menuiseries : portes, fenêtres, portes fenêtres…

Les sols : Parquet, sol en vinyle, lino, carrelage, pierres, briques…

Chauffage : Des chauffe-eau, des radiateurs…

– Le matériel électrique : prises, câbles, tableaux électriques, luminaires…

Les équipements sanitaires : éviers, baignoires, douches…

Si vous avez de la chance, vous pouvez même trouver des escaliers, des bars originaux, des vitraux issus de bâtiments ou de restaurant démolis !

Restez à l’affut de ce qui se passe autour de chez vous ! Il se peut qu’un bâtiment soit voué à la démolition et que vous puissiez récupérer des éléments et matériaux. Cela éviterait de les jeter (vous vous souvenez ? Recyclage, pollution, environnement, écologie…) 

Vous pouvez également vous tourner vers des chantiers en fin de réalisation. Il suffit que tout n’ait pas été utilisé et que le propriétaire/ maître d’œuvre souhaite s’en débarrasser. 

Où trouver ces matériaux ?

Hormis les solutions que je vous ai citées ci-dessus, il existe des entreprises et des associations qui stockent et accueillent ces « déchets« .

Ils collectent des matériaux auprès de professionnels du BTP afin de donner une seconde vie aux surplus de chantiers, erreurs de commande ou encore des invendus. 

L’ensemble de la collecte sera ensuite mis à disposition au grand public à des prix solidaires afin de rendre accessibles ces matériaux de seconde main. 

D’une autre manière, mais avec les mêmes objectifs, des collectifs d’un nouveau genre proposent une autre alternative, plus proche des consommateurs.

Il peut s’agir d’une association offrant la possibilité aux professionnels comme aux particuliers de venir déposer leurs matériaux/objets qu’ils n’utilisent plus afin de leur donner une deuxième vie. L’association peut fonctionner sur le principe de dons, de collectes, d’erreur de commande ou de surplus ; pour vous permettre de rénover, aménager ou redécorer votre habitation.

Ces associations peuvent aussi proposer des ateliers partagés qui permettent le mutualisme des espaces de travail et sensibiliser au réemploi. 

Il existe aussi des plateformes « marketplace » sur internet qui propose le réemploi de matériaux. En effet, que vous soyez particuliers ou professionnels, la plateforme vous propose de revendre vos matériaux en surplus, qui ne seront pas utilisés ou bien issus de la démolition. 

Renseignez vous près de chez vous !

Il se peut que des associations, une entreprise, des recycleries existent et que vous puissiez faire du réemploi ou bien donner ce dont vous n’avez pas ou plus besoin. Et n’oubliez pas notre plus grand ami : LeBonCoin

Nous suivre sur les réseaux

Jeu concours La grille de l'été Diag Habitat

Participez à notre jeu concours « La grille de l’été »

Jeu concours la grille de l'été 2024
DPE Non Requis : Comprendre les Exemptions et Types de Bâtiments Concernés

DPE dans quel cas n’est-il pas obligatoire : comprendre les exemptions et les bâtiments concernés

DPE Non Requis : Comprendre les Exemptions et Types de Bâtiments Concernés
Les changements importants du DPE au 1er juillet 2024 : Infos Clés

Les changements importants du DPE au 1er juillet 2024 : Infos Clés

Les changements importants du DPE au 1er juillet 2024 : Infos Clés