Diagnostic immobilier, tout comprendre

A quoi ça sert ?

Un diagnostic immobilier sert avant tout à informer le futur locataire ou acquéreur sur certains aspects du logement.

Informer sur la sécurité du logement est le premier objectif du diagnostic immobilier. En effet, avant 1949 et 1997 l’utilisation de matériaux comme le plomb ou l’amiante était fréquent dans la construction immobilière.

De plus, il permet également de contrôler des différentes installations gaz et électrique de votre logement.

– Vérifier les différentes installations existantes dans le logement (Gaz, électricité)

– Contrôler la présence de matériaux dangereux comme le plomb et l’amiante

– S’assurer que le bien n’est pas dans une zone à risque (Inondations, mouvements de terrain…)

– Savoir si le bien n’est pas infestée de termites ou autres parasites

 

Pour résumé, les diagnostics immobiliers servent de carte de visite détaillé de votre futur logement.

Pourquoi sont ils obligatoires ?

Ils sont obligatoires dans certains cas afin de protéger les futurs acquéreurs ou locataires. En effet, en fonction du type de transaction, les futurs habitant peuvent courir des risques plus ou moins grave.

Bien qu’aujourd’hui interdit, certains matériaux sont encore présents au sein des habitations ou des immeubles. Il est donc impératif de réaliser un diagnostic immobilier afin de s’assurer de la présence ou non du plomb et de l’amiante. En fonction de l’état de dégradations des matériaux il sera obligatoire de réaliser des travaux de désamiantage ou de déplombage du logement.

Le diagnostic plomb permet aussi de diminuer le taux de saturnisme infantile chez l’enfant de moins de 18 ans. Il s’agit de l’ingestion de particules de plomb suite à une peinture dégradée.

Concernant le gaz ou l’électricité, les normes évoluent régulièrement pour s’assurer que les habitants ne courent aucun danger. Par exemple, un mauvais entretien du tableau électrique ou une installation mal réalisée peuvent provoquer des accidents domestiques mortels.

Ils sont aussi obligatoires pour s’assurer d’un certain confort de vie.

Dans certains cas où le diagnostic de performance énergétique annonce une note assez faible comme F ou G, il se peut que votre logement manque d’isolation    (du toit ou des murs par exemple). Voila pourquoi les rapports DPE comportent une liste de préconisations afin d’améliorer votre isolation.

Parfois, certains diagnostics immobiliers ne sont pas obligatoires comme le plomb pour les biens après 1949. Cependant, si vous avez des enfants en bas âges il est tout de même plus prudent de le réaliser afin de s’assurer qu’il n’y en ai pas du tout ou qu’il ne représente aucun danger.

Dans quel cadre devons nous les réaliser ?

Les diagnostics immobiliers sont obligatoires le cadre de la vente, de la location, d’avant la réalisation de travaux ou encore de démolition.

Rappel des diagnostics obligatoires :

Location : ERP, Certificat de superficie, DPE, Amiante (Habitation dont le permis de construire date d’avant le 1er Juillet 1997), Plomb (Tout bien construit avant le 1er Janvier 1949) , Electricité, gaz

Vente : Amiante (Habitation dont le permis de construire date d’avant le 1er Juillet 1997), Plomb (Tout bien construit avant le 1er Janvier 1949), Termites, Electricité, Gaz, DPE, Certificat de superficie, ERP, Assainissement ( Dans le cas d’un installation d’assainissement non collectif autonome)

Avant travaux / démolition : Amiante et Plomb 

Partager cet article ?